Langue active :FR

  • Imprimer

Studio Marie-Louise

Chevelure contre vents et marées

Marie-Louise Serridj, coiffeuse installée rue des Clercs à Metz, a lancé cet hiver une nouvelle vague dans la coiffure mosellane : la réutilisation des cheveux, qui représentent 50% des déchets d'un salon, à des fins écologiques. « La fibre capillaire est très solide et ne pourrit pas, précise la coiffeuse labellisée Éco-défis des artisans à deux reprises. Les écailles des cheveux retiennent les polluants ». Des qualités tout indiquées pour la fabrication de filtres qui font barrière aux hydrocarbures et aux huiles solaires dans les océans. Lavable cinq à dix fois, la fibre est ensuite recyclée à nouveau dans l'isolation thermique et phonique de bâtiments.

La valorisation capillaire a été développée en France par l'association Coiffeurs justes implantée dans le Var, à laquelle adhère l'artisane messine, suivie par d'autres professionnels mosellans. Les cheveux sont collectés dans des sacs, eux aussi recyclables, puis envoyés à Coiffeurs justes qui collaborent avec des ÉSAT (Établissements et services d'aide par le travail).

Marie-Louise Serridj espère, à terme, développer le concept en Moselle et faire recycler le matériau sur place. « Il faut sensibiliser les professionnels de la coiffure et penser local », s'enthousiasme-t-elle.

Studio Marie-Louise

30, rue des Clercs

03 87 36 04 88

ml-57hotmailfr

Dernière mise à jour le 27.05.2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?