Langue active :FR

  • Imprimer

Sentier n°15 - Les rives de la Seille

Village à l’architecture typiquement lorraine, Cuvry se concentre autour de sa place principale, son église et son lavoir. La Seille, rivière tranquille aux méandres bien galbés, se jette dans la Moselle à Metz. Ses berges souvent bordées d’aulnes et de saules abritent une faune variée. Le retour de la balade emprunte le tracé d’une ancienne voie ferrée abandonnée dans les années 1970.

 

 

La commune de Cuvry est située dans la plaine humide de la vallée de Seille. Chaque secteur situé de part et d’autre de la rivière représente un territoire inondable. Ces secteurs constituent une véritable continuité́ écologique d’intérêt supra communal. La commune est constituée de prairies humides, de haies et boisements.

La rivière de la Seille est un affluent de la rivière de la Moselle. Elle prend sa source à l’étang de Lindre dont il en est fortement tributaire lors des crues. Le débit de la Seille ne varie plus en fonction du rythme des saisons et des précipitations. Même si les crues ont pu avoir des effets dévastateurs à Metz, elles étaient très utiles pour la fertilité́ des terres agricoles de la vallée, et pour la vie du cours d’eau lui-même.

Les villages de Cuvry, de Coin-lès-Cuvry, de Pournoy-la-Chétive et de Coin-sur-Seille ont été́ construits en hauteur pour éviter d’être pris par les crues de la Seille et de ses affluents qui drainent les terres de sa rive gauche. La rivière de la Seille traverse  deux régions naturelles, le Saulnois et le plateau des Côtes de Moselle. La faible pente de cette rivière permet de nourrir les terres agricoles de sa vallée notamment par les méandres qu’elle crée. Cette rivière traverse le Saulnois, considéré comme le « pays du sel ». La nature salée du sol est due à la présence de roches salines (marnes de Keuper). Ses rives sont donc peuplées d’une végétation de bord de mer, notamment la Salicorne. Il s’agit d’une plante annuelle, pionnière et halophiles (appréciant les milieux salés). Elle peut mesurer entre 10 et 40 centimètres. C’est une plante dressée formant une tige ramifiée aux feuilles opposées, réduites à des écailles. Elle est de couleur verte, translucide et passe au jaune avant de se colorer en rouge violacé en période de floraison.

Les rives de la Seille, de par leur caractère sauvage, sont bordées d’une ripisylve (végétation des rives) dont les arbres retiennent utilement les berges et accueillent une faune très variée. La ripisylve représente l’ensemble de la végétation et des formations boisées (arbres, arbustes, buissons) qui se trouvent aux abords d'un cours d'eau. La présence de ripisylve évite l'érosion et le déplacement du cours d'eau. 

En effet, on peut y retrouver une faune particulière : le bruant proyer (oiseau), le crapaud calamite (amphibien), la bouvière (poisson), l’agrion de Mercure (libellule) ou encore le vespertilion à oreilles échancrées (chauve-souris). Ce dernier est reconnaissable grâce à son aspect laineux. Il possède un dos brun à roussâtre et un ventre gris-jaunâtre.

Durant cette balade, il est possible d’observer le Tarin des Aulnes, un oiseau au plumage vert-jaune vif. La couleur de son ventre est plus claire. L'impression de jaune vif tirant sur le vert est due au mélange de plumes noires discrètes parmi les plumes jaunes majoritaires. Son menton est noir alors que ses sourcils, son croupion et ses côtés sont jaunes. La femelle, quant à elle est brun-gris, entièrement striée dessous et dessus. Le dessus de la tête est jaune. Son ventre et sa poitrine sont blancs. Cette espèce se déplace en bandes bruyantes le long des ruisseaux bordés d’arbres. On le verra prendre des poses acrobatiques pour atteindre ses mets favoris : les graines d’aulne (les strobiles) ou les chatons du noisetier.

Téléchargez ici la nouvelle Carte Balades Nature de Metz Métropole et retrouvez toutes les activités du moment sur le site de l'Office du Tourisme.

Pour trouver le point de départ :

Dernière mise à jour le 10.06.2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?