Langue active :FR

  • Imprimer

Sentier n°10 - Sur les traces des Romains

Sur les pentes en terrasses contre lesquelles la Moselle vient blottir ses méandres avant d’arriver à Metz, les Romains avaient trouvé des conditions idéales pour mener leurs activités : les sources de Sainte-Ruffine ont alimenté leurs thermes, les coteaux de Jussy et de Vaux leur donnaient un vin tonique, le sous-sol d’Ars-sur-Moselle leur apportait un minerai de fer qui fera encore longtemps la renommée des forges locales. C’est un réel plaisir de traverser ces villages, d’y retrouver le souvenir des Romains dans les noms de rues et de lieuxdits, d’admirer les quelques constructions médiévales dont il reste des traces dans les églises, les pressoirs et autres lavoirs, et d’y lire parfois sur un mur ancien, une inscription émouvante comme cette phrase sur un linteau de porte, dans le village de Vaux : « Avec espérance, le bonhomme laboure ». D’un village à l’autre, de beaux points de vue sur la vallée de la Moselle s’offrent au promeneur, tandis que les forêts et les falaises de la Roche Henriette, entre Ars-sur-Moselle et Vaux, gardent encore le souvenir des villageois qui s’y sont cachés pendant les semaines difficiles de la dernière guerre.

La commune de Vaux est incluse au sein du Parc Naturel Régional de Lorraine et du site Natura 2000 des Pelouses du Pays Messin. Il s’agit d’habitats et d’espèces protégés à l’échelle européenne. On y retrouve quelques espèces emblématiques tels que le papillon Damier de la Succise, plusieurs orchidées ou encore des espèces de chauves-souris. 

A ce titre, certains ouvrages militaires ou forts constituent des réservoirs de biodiversité́ pour les chauves-souris. On y retrouve quelques espèces telles que la Pipistrelle commune, le grand Rhinolophe, etc. Quelques boisements participent également à ce patrimoine paysager tel que la forêt de Vaux et le Bois-la-Dame qui couvrent plus de 50 % du territoire communal. Finalement, la Moselle et les étangs d’Outre-Moselle sont des continuités aquatiques permettant le déplacement des espèces aquatiques et participent donc à la durabilité des couloirs de déplacements aquatiques appelés trame bleue. Finalement, Vaux fait partie de l’aire géographique AOC "Vins de Moselle".

Cette zone géographique est formée d'une alternance de vallées, de plateaux et de cuestas et notamment des cuestas des côtes de Moselle qui forme le Pays Messin, reconnus pour leur sol calcaire typique de Lorraine. Ce relief de cuestas est constitué de paysages de petites montagnes ouvertes sur la vallée de la Moselle et la vallée de  la Seille qui conflue avec la Moselle à Metz. Les sommets boisés des cuestas surplombent les versants viticoles en contrebas sur le front de côte. C’est toute cette géographie qui implique la création d’un vin d’appellation d’origine contrôlée typique des côtes de Moselle. 

La commune d’Ars-sur-Moselle s’est développée dans le fond des vallées de la Mance et de la Moselle notamment grâce au relief de coteau. Cette commune étant autrefois viticole, aujourd’hui, elle relance de nouveau ces activités dans les secteurs AOC Vins de Moselle. Localisée entre côtes et vallée de la Moselle,  de nombreuses continuités écologiques traversent le ban communal (forêt du Graoully, ruisseau de la Mance, etc.).

 

La commune de Jussy possède de larges espaces boisés sur son territoire et forme la limite nord-est du Parc Naturel Régional de Lorraine. La commune de Jussy est également incluse sur une partie du site Natura 2000 des Pelouses du Pays Messin, et notamment sur des terrains consacrés aux activités militaires. Ce sol révèle aujourd’hui une flore typique liée à la présence de pelouses calcaires. La commune de Jussy s’est relancée également dans des activités viticoles AOC "Vins de Moselle". 

Finalement, en effectuant un petit détour, il est possible de découvrir le marais du Grand Saulcy qui est un site remarquable protégé de 13 hectares. Il s’agit des dernières vastes zones humides de la vallée de la Moselle. Les zones humides sont des réservoirs de biodiversité et rendent de nombreux services écosystémiques (bénéfices que les humains retirent des écosystèmes) tels que l’épuration d’eau par la filtration des polluants, le renouvellement en eau des nappes phréatiques, le stockage de carbone et la protection contre les crues et les sécheresses par leur capacité à acculer l’eau. 

Il est possible d’observer de nombreuses espèces telles que le pic noir, le gorge bleu ou le scolopendre.

La commune de Sainte-Ruffine possède une ceinture verte autour du village. Celle-ci provient des terrains anciennement consacrés à la vigne. Le ruisseau de Montvaux quant à lui représente un corridor écologique sensible en milieu urbanisé au nord de la commune. La commune de Sainte-Ruffine possède une source sur ses terres qui est protégée par une construction. L’ancienne église de Biganon et sa fontaine sont inscrites aux monuments historiques de France. Cette commune participe directement à l’armature écologique de la métropole, notamment par sa position géographique.

Téléchargez ici la nouvelle Carte Balades Nature de Metz Métropole et retrouvez toutes les activités du moment sur le site de l'Office du Tourisme.

Pour trouver le point de départ :

Dernière mise à jour le 10.06.2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?