Langue active :FR

  • Imprimer

Pedagome

Élan solidarité : le plein d'idées pour transmettre

 

La jeune entreprise Pedagome, installée à Bliiida, s'investit dans le domaine du soutien scolaire à domicile. À l'annonce du confinement elle lance le projet Élan de solidarité, qui permet actuellement à plus de 120 élèves de bénéficier de cours en ligne gratuits, dispensés par des étudiants volontaires.

Pedagome, fondée par Marwan Brion, mûrit dans le giron du PEEL (Pôle entrepreneuriat étudiant) puis emménage à Bliiida en janvier 2020. L'entreprise propose des séances d'accompagnement scolaire, dispensées jusqu'en mars dernier à domicile par des étudiants recrutés dans de nombreuses disciplines. Les cours à distance sont en projet, lorsque le confinement accélère les choses.

Marwan et son équipe possèdent le savoir-faire technologique et les outils qui leur permettent de basculer vers un système de cours en ligne. Ils conçoivent Élan de solidarité, dispositif entièrement gratuit, en soutien aux nombreux élèves potentiellement démunis par la situation, du CP à la terminale, voire au-delà.

Le projet fait appel à la générosité des étudiants motivés par l'enseignement. Leurs réponses affluent d'universités et de grandes écoles - Science Po, Arts et Métiers, ou encore CentraleSupélec - implantées partout en France : « Nous avons été surpris du nombre de volontaires qui nous ont rejoints, s'enthousiasme Marwan, qui coordonne le tout depuis chez lui, assisté d'une collaboratrice également en télétravail. Ils ont plein d'idées pour transmettre, ajoute-t-il, l'enseignement leur permet de conserver un lien social tout en se rendant utiles. »

 

Donner confiance

Myriam Sent-Doux, étudiante en 3e année de licence de Langues étrangères appliquées (LEA) à l'Université de Lorraine, suit depuis chez elle à Metz-Sablon cinq élèves de 11 à 19 ans, originaires du Grand Est et d'autres régions françaises. Chacun d'eux bénéficie chaque semaine de deux cours d'anglais d'une heure en visioconférence. Priorité pour Myriam, la qualité de la relation pédagogique : «  Je suis là pour les aider, comme le ferait une amie, explique-t-elle. Je commence toujours par leur demander : Are you going fine, what did you do today ? [Tu vas bien ? Qu'est-ce que tu as  fait aujourd'hui ?] Les enfants sont inventifs, l'un d'eux m'a raconté qu'il a créé un stop motion en ligne, cette animation que l'on peut réaliser par exemple avec des Lego. »

Dialoguer, apprendre à lire l'heure en anglais, ou travailler des textes plus complexes : la variété des niveaux stimule Myriam. Mais ce qui importe surtout à l'étudiante, qui a dû s'adapter elle aussi au confinement et préparer ses propres échéances, c'est de donner confiance : « Élan de solidarité est bénéfique pour les élèves autant que pour moi. Ils sont fiers d'eux lorsqu'ils réussissent un exercice, et je le suis également. Je me sens crédible lorsqu'ils progressent. » L'enseignement pourrait bien ainsi devenir le projet d'orientation professionnelle de Myriam.

 

Plus d'informations sur Élan solidarité :pedagome.fr

03 72 72 96 09

Dernière mise à jour le 29.04.2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?