Depuis sa réorganisation, l’ensemble du réseau offre des services nouveaux à l’ensemble des usagers des transports en commun. Cette démarche qualitative globale concerne toutes les communes de Metz Métropole. Le réseau est modelé autour des deux lignes en site propre qui en constitueront l’armature.

La restructuration est fondée sur les 5 principes suivants :

  • Assurer un niveau de service optimal et performant de tout le territoire de l’agglomération
  • Simplifier le réseau et le rendre plus lisible et donc plus facile à utiliser
  • Fusionner les lignes ayant un terminus en centre-ville
  • Desservir le plateau piétonnier par sa périphérie et non en le traversant
  • Partager le site propre avec les lignes principales seulement.

Deux lignes de transport en commun au cœur de l’agglomération

Le projet consiste en la mise en œuvre d’un site propre continu à deux voies (une par sens) sur une grande partie de l’itinéraire.

  • La ligne A : Woippy - Borny
La ligne A débute au parc relais de Woippy, traverse le quartier ORU de Woippy, dessert la gare de Metz Nord (station Cassin), le centre-ville (via la place de la République, la place du Roi George et la Gare SNCF), la ZAC du Quartier de l’Amphithéâtre, le Grand Projet de Ville de Metz. Cette ligne a une longueur totale de 12,5 km.

  • La ligne B : Saulcy - CHR Mercy
La ligne B dessert le campus universitaire du Saulcy, traverse le centre-ville (via la place de la République, la place du roi George et la Gare SNCF), dessert la zone d’emploi du Technopôle, le parc des Expositions de Metz, pour atteindre le futur Centre Hospitalier Régional (CHR) de Mercy et la maternité. Cette ligne a une longueur totale de 10,94 km.

Ces deux lignes présentent un tronc commun de l’arrêt « Saulcy » à l’arrêt « Provence » sur une distance de 5,6 km.

Découvrez ici le tracé METTIS en site propre.

Trois parcs relais à votre disposition.


Le projet METTIS prévoit 3 parcs relais, d’une capacité évolutive de 250 à 500 places chacun (130 places pour le P + R Rochambeau).
Parcs de stationnement situés à proximité immédiate des grandes infrastructures routières et des points d’accès au réseau METTIS, ils permettront aux usagers d’y garer leur véhicule et d’emprunter le réseau de transports collectifs pour continuer leur déplacement.
L’objectif de ces parcs relais (P + R) est de répondre aux besoins des personnes venant travailler au centre de l’agglomération et de simplifier la circulation et le stationnement en centre-ville.

  • Parc relais (P + R) de Woippy

Ce parc relais est directement connecté à l’A31 depuis l’échangeur de la Maxe. Il permet de se rendre en centre-ville avec la ligne A.
Ce parking de surface disposera d’une dépose minute à proximité des quais.

  • Parc relais (P + R) de Metz Expo

Ce parking sera connecté à la rocade sud (RN431) au niveau de l’échangeur de Grigy desservant le bassin de vie du sud de l’agglomération messine.

  • Parc relais (P + R) de Metz - centre-ville

Connecté à l’autoroute A31 par l’échangeur de Metz Nord, ce parking, situé rue Rochambeau, sera articulé avec la ligne A du réseau METTIS.

Un nouveau centre de maintenance


La capacité et la configuration de l'ancien dépôt des TCRM était de 170 bus et ne permettait pas d’accueillir les nouveaux véhicules prévus pour la mise en service du réseau METTIS. Ainsi c'est désormais le site de l’ancien dépôt des essences des Armées a été retenu pour accueillir le futur centre de maintenance. En un lieu unique de 8 ha, seront réunis :

  • L’ensemble du parc d’autobus du réseau METTIS
  • Le poste central de coordination gérant la régulation du trafic des bus
  • Les systèmes d’aide à l’exploitation et à l’information des voyageurs.
  • Le bâtiment administratif sera labellisé Bâtiment Basse Consommation.

Des axes aménagés pour faciliter la circulation des bus sur des lignes pénétrantes


Outre les deux lignes A et B, le projet a vu la réalisation de 5 axes aménagés totalisant un linéaire d’environ 8 km, qui doivent favoriser la circulation des bus des lignes pénétrantes classiques du réseau par la mise en œuvre d’aménagements ponctuels et simples (couloirs bidirectionnels ou unidirectionnels, aide au franchissement des carrefours à feux…). A l’extrémité de chaque axe un parking de rabattement a été implanté. Les axes aménagés se retrouvent sur les grandes voiries pénétrantes.