Langue active :FR

  • Imprimer

Famille

Un travailleur frontalier français travaillant au Luxembourg bénéficie en principe des prestations familiales luxembourgeoises à condition toutefois que celles-ci soient exportables
En effet, si les membres de la famille résident en France et que le conjoint du travailleur frontalier travaille en France  ou y perçoit des revenus de remplacement (ex: chômage), il peut exister un droit aux prestations familiales en France.

Dans ce cas, le droit aux prestations luxembourgeoises est suspendu.

Cependant, si le montant des prestations au Luxembourg est supérieur  au montant versé par la caisse des allocations familiales française, la différence entre les deux prestations sera versée à l'assuré en complément des prestations familiales françaises (ADI= allocation différentielle).
Pour le calcul de ce complément différentiel, l'intégralité des prestations familiales versées par les 2 pays est prise en compte.

Concernant les allocations prénatale, de naissance et postnatale, ces prestations ne sont pas exportables.

Les prestations familiales concernent :

  • L'indemnité de congé parental
  • Les allocations familiales (calculées en fonction du nombre d'enfants et leur âge)
  • L'allocation de rentrée scolaire
  • L'allocation spéciale supplémentaire pour enfant handicapé
  • L'allocation de soutien familial
  • L'allocation d'éducation
  • L'allocation journalière de présence parentale

Les dates indiquées ci-dessous correspondent aux dates auxquelles la CAE verse les prestations familiales (allocation familiale et congé parental) aux instituts bancaires.
Les montants apparaissent sur votre compte le jour même, le lendemain voire le surlendemain s’il s’agit d’un institut bancaire situé hors du Luxembourg.

  • 25/01/2021
  • 25/02/2021
  • 25/03/2021
  • 23/04/2021
  • 25/05/2021
  • 25/06/2021
  • 23/07/2021
  • 25/08/2021
  • 24/09/2021
  • 25/10/2021
  • 25/11/2021
  • 20/12/2021

Le congé parental

Dans le cas d'un premier congé parental, le salarié doit faire la demande à son employeur par lettre recommandée avec AR au plus tard 2 mois avant le début du congé de maternité.
Dans le cas d'un second congé parental, l'employé doit aviser son employeur 6 mois avant le début du congé parental souhaité.

Pour cela, une demande écrite doit être faite auprès de la CAE via un formulaire préétabli à retourner dûment rempli et certifié par l'employeur

d’Gesondheetskeess - Caisse nationale de santé

Zukunftkeess - Caisse pour l’avenir des enfants

Dernière mise à jour le 21.05.2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?