Langue active :FR

  • Imprimer

Rénover

Retrouvez les programmes d'aides dont vous pouvez bénéficier pour rénover votre logement.

Rénover/améliorer/adapter son logement

Metz Métropole apporte un soutien financier important à la réhabilitation de son parc privé. Elle s’est engagée aux côtés de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) à travers une Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat. Ce dispositif assure aux propriétaires-bailleurs et aux propriétaires sous plafonds de ressources une aide complémentaire à celle octroyée par l’ANAH et un accompagnement de leur démarche par l’équipe du Centre départemental du logement de la Moselle (CALM).  

L'Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat

Quel est son objectif ?

Aider les propriétaires privés à améliorer leur(s) logement(s) ancien(s) (plus de 15 ans). L’opération couvre les 44 communes de Metz Métropole.

Suis-je concerné ?

Que vous soyez propriétaire occupant ou propriétaire bailleur de logements occupés ou vacants, vétustes, inconfortables, non décents ou insalubres et que vous souhaitez les rénover, cette opération vous concerne.

Plafonds de ressources pour les propriétaires occupants disponibles sur anah.fr

Quels travaux sont subventionnables ?

L’opération concerne, en priorité, les travaux liés à la lutte contre l’habitat indigne, insalubre ou non décent et contre la précarité énergétique des logements ainsi que les travaux permettant l’adaptation des logements aux personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie.

À quelles aides puis-je prétendre ?

Pour les propriétaires bailleurs, la subvention est calculée en fonction de la typologie des travaux et de l’état de dégradation du bâti. Elle est soumise à conditions. Les logements financés devront faire l’objet d’une convention avec l’Anah pendant une durée de 9 ans avec un loyer plafonné et pour des locataires disposant de ressources inférieures à un certains plafond.

Pour les propriétaires occupants, la subvention est soumise à des conditions de ressources et peut représenter 25 % à 50 % d’un montant de travaux subvention­nables plafonné à 20 000 € HT.

Plusieurs aides complémentaires

Parmi les aides complémentaires, Habiter Mieux a été déployée pour faciliter le bien-être dans son logement à travers des aides financières pour effectuer des travaux de rénovation énergétique chez soi pouvant s’étendre jusqu’à 15 000€. Tel que le décrit le gouvernement, le Crédit d’impôt à la transition énergétique est un dispositif mis en place pour également encourager à engager des travaux d'amélioration énergétique. Depuis 2020, cette aide a donné naissance à MaPrimeRenov’. Désormais, si vous souhaitez par exemple remplacer votre chaudière à gaz qui consomme énormément d’énergie par une pompe à chaleur air/eau, l'État vous soutient à hauteur de 7 000€.

Pour les copropriétaires

Un accompagnement à destination des copropriétés dégradées peut vous être proposé afin de réaliser des travaux dans les parties communes (exemple : Travaux de sécurisation, économie d’énergie etc…).

En prenant contact avec le CALM, ce dernier vous proposera un projet de travaux et pourra mobiliser les aides de l’OPAH et du programme « Habiter Mieux » le cas échéant.

Comment puis-je en bénéficier ?

En prenant contact avec le CALM (Centre d’Amélioration du Logement de la Moselle) à l’adresse ci-contre. Ses techniciens et conseillers en Habitat prendront attache avec vous pour vous assister, gratuitement et sans engagement de votre part, dans vos projets de réhabilitation et dans vos démarches administratives pour l’octroi de subventions. Alors n’hésitez pas à contacter le CALM.

CONTACT :

Centre d'Amélioration du Logement de la Moselle
24 rue du Palais -
BP 14 062 - 57 040 METZ Cedex 1
Tél : 03 87 75 32 28
Fax : 03 87 75 21 72

Site Internet : calm-logement.fr

E-mail : contactcalm-logementfr

 

Vous pouvez également déposer vos demandes de subvention sur la plateforme dématérialisée de l’Anah : monprojet.anah.gouv.fr

NB. Une aide de l’Anah n’est pas un droit. La décision d’attribuer une aide financière est prise au niveau local, en fonction du projet de travaux, des priorités du territoire et des moyens financiers disponibles.

Dernière mise à jour le 18.02.2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?