Réduction des emballages : réduction de 26 kg par personne par an

Adapter les conditionnements à votre consommation !
Les grands conditionnements sont à privilégier pour les produits à longue date de péremption et ceux qui seront consommés rapidement.

Pour les produits rapidement périssables, le conditionnement est à adapter selon sa consommation afin d’éviter le gaspillage alimentaire.

Bien souvent, les grands conditionnements sont plus économiques. N’hésitez pas à le vérifier sur le prix du produit au litre ou au kilo.

Produits concernés : une grande partie des aliments emballés : féculents, boissons, biscuits, produits laitiers, etc.

Respecter les doses

Pour limiter les emballages, certains produits sont concentrés. Ils possèdent le même pouvoir d’action pour une quantité moindre. Les doses à utiliser sont donc moins importantes pour une même efficacité par rapport à un produit non concentré. Respectez les doses prescrites pour faire des économies.

Produits concernés : détergents, engrais, lessives, etc.

Pensez aux éco-labels !

  • la marque NF Environnement pour les produits de bricolage, la papeterie, les filtres à café, les litières pour chats...
  • Éco-label européen : par exemple pour les produits de bricolage, le textile, les produits ménagers, l'électroménager, les ampoules...
labels eco

 

Produits au détail : réduction de 2 kg par personne par an

Les produits prédécoupés, souvent sur-emballés, ne permettent pas souvent de choisir la quantité qui correspond à nos besoins. Les produits en vrac, à la coupe et au détail permettent d’y remédier et sont plus économiques pour une qualité similaire. Certains sacs jetables pour les fruits et légumes peuvent être économisés également (voir rubrique sacs plastiques).

Produits concernés : fruits, légumes, viandes, féculents, etc.

Eco-recharges : réduction de 1 kg par personne par an

Il existe de plus en plus d’éco-recharges, pour les produits ménagers et de salle de bain. Les recharges sont emballés dans des contenants en plastique moins lourd ayant nécessité moins de ressources pour les produire.
Elles génèrent aussi moins de déchets.

Produits concernés : lessives, assouplissants, savon, shampoings, etc.

Réduction des sacs plastiques : réduction de 2 kg par personne par an

Limitez les sacs plastiques jetables. En sortie de caisse des grandes surfaces, les sacs jetables ont presque disparu en quelques années pour laisser place aux cabas et autres paniers. Il peut en être de même lors de l’achat de fruits et légumes en vrac (prix à l’unité ou pouvant être collé directement sur le produit) : radis, melons, concombres, courgettes, poireaux… et dans les commerces de proximité.

Réduction de la consommation de papier : réduction de 6 kg par personne par an

Pensez aux factures et relevés de compte électroniques. Ils permettent de garder les documents tout en limitant la consommation de papier (courrier et enveloppe).

Autres solutions : pensez à imprimer en recto-verso.
Utilisez le verso en tant que feuille de brouillon plutôt qu’un cahier ou des post-it.

Rappel : Les cartouches d’imprimante sont des déchets dangereux en raison des encres qu’ils contiennent. N’oubliez pas de les rapporter en magasin dans les bornes qui sont prévues pour leur recyclage. De nombreux commerces proposent également de recharger les cartouches vides.

Cadeaux dématérialisés

En panne d’idée ? Au lieu d’offrir un cadeau sur-emballé et dont l’utilisation restera limitée, pensez aux places de cinéma, aux séances de massage, aux soins du corps, aux cours de cuisine, etc.

Autocollant STOP PUB : réduction de 35 kg par personne par an

Chaque foyer reçoit en moyenne 35 kg par an de publicités et de courriers non adressés.

L’autocollant STOP PUB permet de ne plus recevoir de publicité tout en restant destinataire des journaux de votre collectivité.
En règle générale, chaque foyer reste fidèle à quelques enseignes de la grande distribution. Leurs publicités sont consultables sur internet pour la plupart et leur catalogue en libre-service en entrée de magasin. Vous pouvez donc continuer à vous informer des produits et promotions qui vous intéressent en évitant celles non sollicitées.

Vous pouvez vous procurer l’autocollant dans votre mairie ou en fabriquer un vous-même (impression via internet ou création personnelle).

Réduction du gaspillage alimentaire

En cuisinant soi-même, on fait des économies, c’est souvent meilleur et cela crée moins de déchets d’emballage : pâte à tarte, jus de fruits, yaourt, pizzas, conserves faites maison…

Gestion des aliments : réduction de 20 kg par personne par an

Restes de repas : réduction de 13 kg par personne par an.

Ils feront de bons plats pour le déjeuner au travail ou pour un plat d’appoint en fin de semaine. De nombreux sites internet donnent des idées pour accommoder ses restes plutôt que simplement les réchauffer.

Quelques idées : Hachis parmentier avec des restes de viande, compote avec des fruits abîmés, chapelure ou pain perdu avec du pain sec, etc.

Bien gérer son réfrigérateur : réduction de 7 kg par personne par an

Afin de ne pas acheter de la nourriture qui sera jetée avant même son déballage, surveiller les dates limites de consommation pour ne pas avoir de mauvaises surprises à la fin de la semaine. Les produits qui ne seront pas consommés immédiatement peuvent être congelés pour une conservation plus longue.

Vérifier régulièrement la température de votre réfrigérateur et de votre congélateur.

Bien gérer ses achats

Avant de faire vos achats, préparez une liste de course en vérifiant ce qu’il vous reste dans vos placards et dans votre réfrigérateur. Elle vous permettra d’éviter d’acheter des produits superflus ou d’en acheter d’autres en double que vous ne consommerez pas.

Privilégier les objets réutilisables

Limiter les produits à courte durée de vie. De nombreux produits sont achetés, utilisés quelques secondes et immédiatement jetés à la poubelle.

Produits concernés : serpillère plutôt que lingettes, serviette et torchons en tissus plutôt qu’essuie-tout, vaisselle réutilisable plutôt que vaisselle jetable, etc.

En pique-nique

Lors des sorties, en weekend ou en vacances, pensez à des gestes simples pour limiter vos déchets et laisser les lieux propres : utilisez une gourde, une boîte à goûter, une boîte fraîcheur plutôt qu’une bouteille d’eau, du papier aluminium ou du film alimentaire.

Privilégier la location ou l’emprunt

Un taille-haie, un nettoyeur moquette ou une décolleuse à papier peint ne servent que quelques fois par an, voire parfois moins. L’achat est peu économique (entretien du matériel) et encombre le garage. La location, ou l’emprunt de matériel permettent de faire des économies et d’avoir du matériel toujours en bon état.

Les livres, CD et DVD peuvent également être empruntés dans les bibliothèques et médiathèques ou échangés avec vos ami(e)s.

Privilégier le don...

Jouets, vêtements, livres, etc. sont des objets qui se renouvellent régulièrement, surtout lors de la croissance des enfants. Plutôt que de les jeter, pensez au don (famille, amis, entourage, associations caritatives) ou à la vente (vide greniers, brocantes, dépôts-ventes).

Il en va de même pour les meubles que l’on change pour re-décorer une pièce mais qui peuvent toujours être utilisés, en l’état ou avec une petite réparation.

Pensez notamment à proposer ces meubles aux associations caritatives plutôt que de les emmener en déchèterie.

...ou la Réparation

Un appareil en panne ou abîmé n’est pas forcément à jeter. Dans bien des cas, il peut être réparé, par vous-même ou un professionnel. C’est parfois plus économique et toujours moins générateur de déchets.

Il existe des retoucheurs, des cordonniers, des réparateurs de vélos pour vous permettre de prolonger la durée de vie des objets.

Économie de piles, ampoules

Pour limiter la consommation de piles, on peut choisir des objets qui fonctionnent autrement : des objets mécaniques, à énergie solaire, branchés sur le secteur, ou utiliser des piles rechargeables.

Après utilisation, les piles usagées doivent être rapportées en magasin, des bornes sont prévues pour leur recyclage. Elles seront alors traitées dans des filières adaptées.

Préférer les ampoules à économie d’énergie : en plus de consommer moins d’énergie, elles durent 5 à 10 fois plus longtemps, c’est autant d’ampoules en moins à acheter et donc à jeter !

Après utilisation, les néons et les ampoules à économies d’énergie peuvent être rapportés en magasin dans les bornes prévues à cet effet pour leur recyclage. Ils seront alors traités dans des filières adaptées.

Réduction de la nocivité des déchets

La prévention des déchets c’est aussi réduire leur nocivité. En choisissant des produits avec des labels environnement, vous utiliserez des produits moins toxiques pour l’environnement et la santé, avec une même qualité et une même efficacité.

Pour les autres, pensez à ramener à la déchèterie les pots vides ou entamés, ces déchets dangereux suivront alors une filière de traitement adaptée.