Avec la création de la ZAC du domaine de Frescaty en date du 27 janvier 2014, le projet de reconversion de la BA 128 a pris son envol.

Elle ouvre la voie à l’aménagement d’une trentaine d’hectares à haute valeur ajoutée, commerciale et environnementale, venant compléter l’offre d’Actisud.

undefined undefined

LE CONTEXTE

Deux langues de terre situées sur le flanc nord de l’emprise de 330 ha et se raccordant à Actisud, offre dès maintenant des possibilités d’aménagement : ces secteurs, celui du camp de Moulins-Tournebride et celui de la résidence du général,
sont devenus la septième ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) de Metz Métropole, après celles du Technopôle, du
Quartier de l’Amphithéâtre, du Parc du Technopôle, de Marly Belle-Fontaine, de Mercy et de Lauvallières.

L’objectif de cette ZAC est :

  • d’équiper les terrains du site de Moulins-Tournebride et de la résidence du Général,
  • d’accueillir des activités économiques notamment commerciales et de loisirs,
  • de favoriser la mise en oeuvre des premières orientations de requalification du secteur Est d’Actisud, notamment en permettant de lui assurer une accessibilité multimodale.

undefined undefined

LES ATOUTS DE LA ZAC DU DOMAINE DE FRESCATY

Le projet prévoit de préserver l’équilibre existant entre espace bâti et espace naturel. Eclatée sur deux sites, la future
ZAC sera composée de 20 hectares issus de l’ancien camp de Tournebride (initialement de 34 hectares) et s’étendra
de la RD5b à l’enseigne Cora de Moulins-lès-Metz, formant ainsi une véritable enclave en plein coeur d’Actisud. Les 14 hectares restant seront conservés en tant qu'espaces naturels et boisés.

Jusqu’en 2012 cette portion de terrain était utilisée comme centre de détection et de contrôle mobile par l’Armée de
l’Air, puis comme aire d’accueil pour les gens du voyage dans le cadre des grands passages jusqu’en octobre 2013.
Ses bâtiments sont facilement convertibles. A cela s'ajoutent environs 6 hectares issus de l’ancienne résidence du Général (qui en comptait 13 hectares initialement) et son parc aux Daims (7 hectares), qui se présentent comme une emprise foncière de qualité, au coeur d’un milieu écologique préservé. Une nouvelle fois, les 14 hectares restant seront conservés comme espaces naturels.

Enfin, le terrain qui accueille la nouvelle ZAC s'ouvre directement sur la deuxième zone commerciale de France (en termes de surface de vente, à savoir 170 000 m²) et est desservie par les voies routières structurantes que sont la RD5b, la RD657 et l’A31 toute proche.

undefined undefined    undefined undefined    undefined undefined

LE PROJET D’AMENAGEMENT

La vocation économique de la nouvelle ZAC de Tournebride semble évidente. L’Atelier national Territoires économiques
de 2012 a préconisé une diversification de l’offre marchande, notamment en matière de services et de loisirs.
À l’heure de l’ouverture du Waves Grand Sud, des travaux de rénovation de Cora Moulins-lès-Metz, et de la construction du centre commerciale MUSE, il s’agira également de s’inscrire dans cette dynamique de renouvellement qualitatif de l’urbanisme commercial et d’optimiser son imbrication dans son environnement citadin et naturel. Ce sera également l’occasion de désenclaver le site et ainsi d’améliorer la desserte routière intérieure d’Actisud. Quant à la résidence du Général, elle pourrait être le lieu idéal pour une offre de restauration et d’hôtellerie haut de gamme.
Le projet d’aménagement est pensé avec son environnement afin de réduire l’impact des aménagements sur les espaces paysagers. Plus des deux tiers de la surface des secteurs de la résidence du Général et du Camp de Tournebride sont des espaces verts (espaces boisés, des prairies et des étangs). L’objectif est de préserver leur équilibre écologique.

undefined undefined

Actualités

  • Procédure d’aménagement : Dossier de réalisation en cours
  • Document d’urbanisme : Une procédure de «déclaration de projet» a été menée jusqu’en décembre 2015. Les travaux de viabilisationenvisagés dans le projet de ZAC n’étaient que partiellement compatibles avec le POS de Moulins-Lès-Metz.
  • Travaux en 2016 : Le site de l’ancien Camp de Tournebride est concerné dans sa totalité, hormis l’ancienne chapelle et deux hangars métalliques, par la première phase de démolition et de désamiantage piloté par l’EPFL.

Quelques chiffres

  • 26,2 hectares
  • 34 000 m² de surface bâtie prévue