Le contrat de ville : un contrat pour agir pour les quartiers prioritaires

L'amélioration des conditions de vie des habitants des quartiers "prioritaires" est l'enjeu majeur de la politique de la ville sur notre territoire.
Désormais, le contrat de ville est le nouvel outil de développement social et urbain des quartiers prioritaires, institué par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014. Il repose sur 3 piliers :

  • la cohésion sociale,
  • le cadre de vie et le renouvellement urbain,
  • et le développement économique et l’emploi.

Co-piloté par Metz Métropole, l’Etat, et les villes de Metz et de Woippy Le Contrat de ville 2015–2020 a été signé le 3 juillet 2015 avec le Conseil Régional de Lorraine, le Conseil Départemental de Moselle, et 22 autres partenaires pour permettre de répondre à cet enjeu (Retrouvez les Contributions des partenaires et les Signatures).

Les quartiers du Contrat de ville : 6 quartiers prioritaires et 4 quartiers de veille active

Les quartiers prioritaires vont désormais bénéficier d’actions spécifiques pour réduire les inégalités dans le territoire.
Ils sont au nombre de 6 sur le territoire de Metz Métropole :

  • Borny (Metz),
  • Bellecroix (Metz),
  • Hauts-de-Vallières (Metz),
  • Sablon Sud (Metz),
  • La Patrotte-Metz Nord(Metz),
  • Saint-Eloy-Boileau-Prégénie (Woippy-Metz).   

Cliquez ici pour retrouver la carte des quartiers Politique de la Ville de Metz Métropole

L’ensemble de ces quartiers représente un total de 27 402 habitants, soit 12,3% de la population communautaire.

D’autres quartiers sortant de ce cadre font l’objet d’une veille active : c’est le cas du quartier du Roi de Woippy et des quartiers Giraud, Marc Sangnier et Saint Exupéry de Montigny-lès-Metz.


undefined undefined

Les objectifs du Contrat de Ville de Metz Métropole

Les 14 objectifs du Contrat de Ville se répartissent autour de 4 axes stratégiques :

  • Développer les potentiels des quartiers
  • Renforcer l’inclusion et la réussite des habitants
  • Mieux arrimer les quartiers à la trame urbaine et économique de l’agglomération
  • Partager des méthodes de travail et des partenariats innovants

Il prend également en compte les axes transversaux suivants : jeunesse, lutte contre les discriminations et égalité entre les femmes et les hommes.

Cliquez ici pour consulter les enjeux et objectifs du Contrat de Ville

Le rôle de Metz Métropole

La communauté d'agglomération est chargée de l'animation et de la coordination du Contrat de Ville, en lien avec les Villes de Metz et de Woippy, qui elles sont chargées de la mise en œuvre des actions en lien avec leurs compétences (santé, éducation, sécurité,…).

Metz Métropole assure la mise en réseau des acteurs, lance les appels à projet, suit les actions du Contrat. Aussi, elle met en œuvre et développe les actions relevant des compétences communautaires : habitat, développement économique, transports et mobilité, gestion des déchets,…


lE protocole de préfiguration

Depuis 2015, le Contrat de Ville de Metz Métropole est l'outil de mise en œuvre de la Politique de la Ville et constitue le cadre contractuel permettant aux énergies du territoire de se mobiliser de manière cohérente en faveur des territoires classés en géographie prioritaire.

Dans le cadre de son pilier "cadre de vie et renouvellement urbain", le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) doit permettre de mieux arrimer ces quartiers prioritaires à la dynamique territoriale de l'agglomération.

Parmi 6 quartiers classés prioritaires sur Metz Métropole, 4 quartiers présentant des dysfonctionnements urbains ont ainsi été identifiés

Au niveau national, directement par l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) en lien avec le Préfet pour Borny à Metz,

Au niveau local par le Préfet, Délégué Territorial de l'ANRU :
  • Bellecoix, quartier identifié par l'ANRU et retenu dans le programme départemental,
  • Saint-Eloy – Boileau – Pré Génie, quartier intercommunal sur Woippy et Metz,
  • La Patrotte – Metz Nord à Metz.

Ces 4 quartiers ont des enjeux urbains différents. C'est pourquoi, une réflexion est menée et un programme d'études est lancé dans le cadre d'un protocole de préfiguration qui doit permettre d'élaborer la future convention de Renouvellement Urbain afin de dessiner au mieux les quartiers de demain en prenant en compte leurs spécificités.

La signature officielle du Protocole de Préfiguration a eu lieu le 13 mars 2017. Les signataires du Protocoles sont : l'Etat, l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, l'Agence Nationale pour l'Habitat,  Metz Métropole, les Villes de Metz et de Woippy, la Caisse des Dépôts, Metz Habitat Territoire, LogiEst, Metz Métropole Développement, ICF Nord Est, Est Habitat Construction, BATIGERE SAREL, ADOMA. 

Télécharger le Protocole de Préfiguration

undefined undefined