Langue active :FR

  • Imprimer

La mobilité et l'accueil

Organiser la rencontre entre des flux et des territoires

Pour rayonner, notre position de « carrefour de l’Europe » est un atout, mais une condition non suffisante ! Valoriser les infrastructures et services de la métropole dans une économie mondialisée nécessitera de construire une ambition et une stratégie de développement à une échelle élargie pour ne pas être un simple territoire de passage que l’on traverse sans s’arrêter.

Venir et séjourner à Metz Métropole : améliorer l'accessibilité à 360°...

Metz Métropole est accessible par des infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires performantes mais le niveau de service est perfectible, à l’échelle nationale et internationale.

Au printemps, la Région Grand Est, en collaboration avec le Land de Sarre passeront commande d’un nouveau matériel capacitaire et apte au service transfrontalier, permettant d’accroître fortement l’offre directe Metz-Sarrebruck à l’horizon 2025, présageant ainsi de l’accroissement par ailleurs nécessaire mais progressif de l’offre vers Luxembourg.

Mais la réponse à nos attentes ne peut résider dans les seules stratégies de nos partenaires, en particulier pour ce qui concerne l’offre TGV. Aussi, dès janvier 2019 et en réaction au récent affaiblissement de l'offre TGV sur les axes est-ouest et nord-sud, Metz Métropole s'engagera pour maintenir et promouvoir une desserte de qualité sur son territoire, gage d'attractivité, et forger les alliances favorables à son succès.

Le projet A31bis sera interrogé, projet qui impactera la performance de notre accessibilité le long du corridor stratégique européen nord-sud, et plus particulièrement du Bénélux et de l’Allemagne jusqu'à la zone Nice-Marseille. Notre métropole prendra position, et favorisera en outre les alternatives au trafic poids-lourd de transit : fer, fluvial…

...et accroître la capacité et la qualité de l'outil d'accueil 

Si l’accessibilité multimodale de notre métropole est à faciliter, il convient de même, en accompagnement du développement du tourisme familial (marchés de Noël, communication…) et d’affaires (Metz Congrès Robert Schuman), de développer notre infrastructure d'hébergement (hôtel, chambre d'hôtes, gîtes...).

L’offre – encore modeste – doit être accrue, et adaptée à tous les publics. Ainsi, le chantier de rénovation de la Maison de la famille et auberge de jeunesse (La Brasserie) permettra-t-il de donner une image positive aux jeunes visiteurs.

Mais, au-delà, c’est sur l’ensemble de la gamme hôtelière que se joue l’attractivité de la métropole. C’est dans cet esprit que 2019 sera marqué par l’émergence du futur hôtel de luxe Maison Heler, premier établissement entièrement créé et développé par le créateur français Philippe Starck. 

La capacité d’accueil de notre territoire et sa qualité seront donc questionnées pour permettre l’ancrage des flux de voyageurs, touristes, congressistes, voyageurs d’affaires...

Logistique : des outils locaux pour inscrire la métropole à l'échelle européenne

Au 1er janvier 2019, de nouveaux acteurs se sont vus confier la gestion des ports publics de la Moselle canalisée. Dans ce cadre, la métropole veillera, à ce que les enjeux liés à la plate-forme trimodale du Nouveau port de Metz, 1er port céréalier de France, et au port de Mazerolle soient pris en compte.

Cette préoccupation locale ne doit pas cacher une ambition internationale. En effet, vingt ans après l’arrivée d’IKEA et de son second entrepôt français, se concrétise, sur l’ancienne B.A.128 le projet d’aménagement de la ZAC logistique Pointe Sud de Frescaty, avec les premiers travaux d'aménagement.

Pour envisager la suite, il nous faudra, dès le mois de mars 2019, actualiser notre stratégie logistique métropolitaine, première pierre à venir d’une souhaitable réflexion à l’échelle nord lorraine.

Dernière mise à jour le 19.02.2019

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?