Langue active :FR

  • Imprimer

L'économie Nord Lorraine

Vers un nouveau mix industries-services

Économie de la connaissance, manufacturing renaissance, Industrie 4.0, Usine du futur… Autant d’expressions pour désigner le lieu où se croisent recherche, services et production

Les entreprises se développent sur de nouveaux concepts qui modifient leurs choix de localisation. Le territoire se doit de leur offrir un écosystème en lien avec leurs attentes. Pour Metz Métropole, la partie se joue à l’échelle de l’espace économique Nord Lorrain.

Une révolution en marche…

Sous l’influence des nouvelles technologies, de leur hybridation et de leur diffusion à l’ensemble des secteurs productifs, le monde économique a changé : nouveaux modèles économiques, nouvelles attentes des consommateurs, nouvelles façons d’aborder les actes de conception, de fabrication, de distribution et d’organisation de la production.

Le mix industrie-service incarne toutes ces évolutions. Il désigne à la fois la mutation des processus d’organisation et de distribution de la production —car de plus en plus de services entrent dans les métiers traditionnellement industriels— mais aussi la mutation des produits eux-mêmes : véritable combinaison de « matière et d’usage », le produit n’est plus commercialisé pour lui-même, mais pour le service qu’il rend. Ainsi en va-t-il de l’industriel qui externalise R&D ou logistique ou de l’automobiliste qui troque des pneumatiques contre des kilomètres à parcourir.

Metz Métropole a su s’adapter à cette révolution en cours et rester dans la course : plateformes de transfert de technologie, formations de haut niveau et lieux d’intelligence collective sont la preuve de cette réussite.

Aujourd’hui, l’enjeu de la métropole est d’accélérer les tendances en cours au profit de la croissance et de l’emploi.

… et un carnet de route bien rempli pour Metz Métropole 

Avec Invent Metz Campus, Metz métropole donne à sa compétence ESRI — Enseignement supérieur, recherche, innovation— un cadre fédérateur et dynamique à l’échelle nord Lorraine. Elle joue en cela son rôle de guide et de chef d’orchestre chargé de conduire et d'organiser une stratégie portant les enjeux de l'« économie de la connaissance ». Pendant les 100 jours, Invent Metz Campus présentera différentes actions à travers sa  nouvelle feuille de route, la conclusion de futurs partenariats ou encore des actions visant à améliorer la vie sur le campus du technopole. .

De façon totalement complémentaire et même imbriquée, Metz Métropole souhaite positionner clairement l'identité industrielle de son bassin économique métropolitain et transfrontalier dans la stratégie industrielle du Grand Est. En partenariat avec l'UIMM et les branches professionnelles, avec MATERALIA, le C2IME et son agence Inspire Metz, la métropole conduit la construction d'un programme "marqueur" d'une ambition territoriale partagée dans le grand débat de l'industrie du XXIe siècle. Mot clé de cette initiative : "les compétences". Il s'agit d'engager une réflexion active d'écoute, de formalisation, puis d'organiser les réponses aux besoins des entreprises au sein d'un espace économique nord lorrain et transfrontalier singulier. Il s'agit ainsi également de promouvoir une nouvelle culture du dialogue, de lien entre une entreprise et son territoire en mobilisant tout son potentiel. Il s'agit d'intégrer enfin les nouvelles dimensions de l'enjeu de mobilisation des compétences humaines ou techniques à l'aulne de ka révolution industrielle technologique et même sociétale.

Le maillage du territoire Nord Lorrain en terme d’infrastructures de mobilité mais également la densité d’usage des voies de communication (fer – route) témoigne de la vitalité de cet espace de vie et des fonctions socioéconomiques qu’il partage (flux domicile-travail, usages en matière de consommation, de services, de culture, de loisirs, de santé, flux domicile-études, flux logistiques et économiques).  La question des transports en commun y est centrale : seul 8% des trajets en Grand Est sont effectués en transport en commun (9% à Metz et Thionville).

Aussi, une la définition et la mise en oeuvre d'un modèle multimodal des déplacements 

sera initiée ayant pour objet d'analyser les problématiques de mobilité au sein du territoire métropolitain, ainsi qu'en résonance avec les territoires voisins.  Cet outil permettra de qualifier les dysfonctionnements des différents réseaux de transport et de rechercher les solutions adaptées aux enjeux et évolutions du territoire, ainsi qu'évaluer l'impact des projets d'infrastructure et de développements urbains, sur le plan de la circulation et plus généralement des déplacements tous modes au sein de la métropole

Au cours des 100 jours, le partenariat entre la métropole et l'État, dans un premier temps, sera formalisé.

 

Dernière mise à jour le 13.02.2019

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?