Monsieur le Ministre, Cher Jean-Marc TODESCHINI,
Monsieur le Préfet de la Moselle, Emmanuel BERTHIER,
Mesdames et Messieurs les Parlementaires nationaux et européens,
Monsieur le Président de la Région Grand Est, Ancien Ministre, Cher Philippe Richert,
Monsieur le Président du Conseil Départemental de la Moselle,
Mesdames et Messieurs les Conseillers Régionaux et Départementaux,
Monsieur le Président de la Métropole du Grand Nancy, Ancien Ministre, Cher André ROSSINOT,
Monsieur le Maire de Metz, Cher Dominique GROS,
Mesdames et Messieurs les Maires de Metz Métropole, Mes Chers Collègues,
Monsieur le Président du SCOTAM, Cher Henri,
Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents d'EPCI du SCOTAM et du Sillon Lorrain,
Madame GUISSANI, représentant Monsieur le Maire de Nancy,
Cher Pierre CUNY, Maire de Thionville et Président de la CA de Thionville Porte de France,
Mesdames et Messieurs les Conseillers Communautaires,
Mesdames et Messieurs les Elus, Présidents et Vice-présidents d’EPCI, Maires, Adjoints et Conseillers Municipaux,
Mon Général commandant les Forces Armées de la Région Est,
Mon Général, commandant la Région de Gendarmerie et la Zone de Défense et de Sécurité Est,
Mesdames et Messieurs les Officiers,
Mesdames et Messieurs les représentants de la Magistrature et des Autorités Judiciaires,
Monsieur le Vice- Président de l’Université de Lorraine, Mesdames et Messieurs les représentants des grandes écoles,
Mesdames et Messieurs les Représentants des Cultes,
Mesdames et Messieurs les Consuls,
Mesdames et Messieurs les représentants des Chambres Consulaires,
Cher Fabrice GENTER, Président de la CCI de la Moselle,
Mesdames et Messieurs les membres des Conseils et Commissions consultatives,
Monsieur le Président du Codev,
Madame le Directeur Général des Services,
Mesdames et Messieurs les Directeurs et Responsables de Services de l’Etat, des Collectivités Territoriales, de Metz Métropole, des communes et intercommunalités,
Mesdames et Messieurs les représentants du secteur associatif, du monde de l’entreprise et des médias,
Monsieur le Président de l'Association TCRM BLIDA qui nous accueille aujourd'hui,

Mesdames et messieurs,

Mes chers amis,

C'est pour moi un très grand plaisir de vous retrouver toutes et tous dans ce lieu emblématique qu’est TCRM-Blida et je tiens à remercier toute l’équipe pour la qualité de l’accueil. Merci aussi au Jazz Band du Conservatoire de Metz Métropole de nous donner le rythme !

undefined undefined

TCRM-Blida, c’est un lieu qui concentre à lui seul l’histoire de notre agglomération. Et c’est là aussi que se dessinent désormais certains contours de son avenir, et pas seulement à cause de sa vocation relativement récente d’ancien siège des TCRM, Transports en commun de l’agglomération messine avant la révolution METTIS et LE MET’, transférés dans des nouveaux locaux de la rue des Intendants Joba !

Ce lieu où nous nous trouvons, au pied de l’oppidum romain de la colline Sainte-Croix, sous l’ombre tutélaire de notre belle cathédrale, c’est un endroit où se cristallise la mémoire de notre territoire, les traces des activités de ses habitants, et les flux de tous les passages.

Nous nous trouvons en effet ici à la confluence de deux rivières, la Moselle et la Seille.

La Moselle qui, depuis sa source de Bussang, en passant par Epinal, la métropole de Nancy, où rejoint un autre affluent, la Meurthe, Pont-à-Mousson, Metz puis Thionville, puis Luxembourg jusqu’au Rhin à Coblence, non sans avoir accueilli la Sarre. La Moselle, la Seille, c’est un peu toute l’histoire de nos territoires qui irrigue ces lieux !

C’est aussi, TCRM-Blida, un lieu emblématique par l’ambition qu’il porte pour l’économie numérique en tant qu’incubateur de talents et je suis toujours fasciné par le foisonnement d’idées et de créativité de toutes ces start-up qui convergent ici, je pense à Divacore dans le domaine de l’audio ou à Mamytwink dans la vidéo ou au fameux drone Izi-manta d’Eznov (izinove).

C’est par conséquent et vous l’aurez compris, chers amis, pour Metz Métropole comme pour l’ensemble du Sillon Lorrain et de la Région l’un des principaux éléments constitutifs de la seule métropole labellisée French Tech du Grand Est. Et je tiens, ce soir, à remercier chaleureusement l’ensemble des partenaires publics et privés qui ont créé cet éco-système. J’y associe, avec beaucoup d’émotion, cher Patrick et cher Pierre, Anne GROMMERCH, député-maire de Thionville, qui a porté avec ardeur cette ambition au sein de notre Pôle Métropolitain et qui nous a quittés le 15 avril dernier.

Associant les arts et l’innovation, c’est donc bien ici que se concentre cette savante alchimie qui, à l’instar de ce que fut notre technopole un des tout premiers de France, né de l’intuition de mon prédécesseur Jean-Marie RAUSCH, illustre notre capacité à relever des nouveaux défis économiques, créateurs d’emplois et de nouvelles énergies et je ne dis pas uniquement cela parce que e-fluid n’est pas loin d’ici !

Mes chers amis, si j’ai voulu faire ce focus particulier sur la philosophie et l’état d’esprit que suscite TCRM-Blida, c’est parce que c’est cette énergie positive qui règne ici que nous voulons aussi impulser dans toutes les actions et les politiques publiques que nous portons, et ce malgré un contexte financier et politique plutôt compliqué.

undefined undefined

2016 aura été à cet égard marquée tout d’abord, comme 2015, par ces événements douloureux avec les attentats terroristes en France, en Belgique, en Allemagne. Je voudrais aujourd’hui encore rendre hommage à l’engagement et au courage de nos forces de l’Ordre, Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, l’Armée, la Gendarmerie, la Police, les Pompiers, toutes celles et tous ceux qui oeuvrent au quotidien pour la sécurité dans notre pays.

Nous avons à travers nos rassemblements, autour des valeurs de la République démontré notre refus de l’obscurantisme, du terrorisme, qui sont les terreaux de l’extrémisme. Et nous avons tous choisi selon la belle expression de Pierre RAHBI dans un dialogue avec son Ami, notre Ami, Jean-Marie PELT, de « coopérer avec la vie ».

« Coopérer avec la vie », c’est continuer notre action en faveur du développement durable avec notre politique de transports et déplacements, du logement et de la cohésion sociale, ou des déchets, et je me félicite, cher Guy BERGÉ, de notre prix Cit’Ergie qui nous a été décerné récemment et qui salue nos efforts dans le cadre de la transition énergétique. Et je me félicite aussi de la pérennisation de l’Institut Européen d’Ecologie.

« Coopérer avec la vie », c’est aussi continuer à faire vivre nos équipements culturels comme la nouvelle entrée du Musée et je me réjouis de l’engagement, à ce jour, de 155 particuliers ou entreprises qui nous soutiennent financièrement dans la réalisation de ses travaux. Je pense aussi, bien entendu, chère Emma, au Centre Pompidou-Metz, et je tiens, cher Philippe RICHERT, à te redire publiquement toute ma gratitude pour ce que tu as fait avec nos collègues de la Région pour inscrire le Centre dans une nouvelle trajectoire, et il le mérite bien lui qui a accueilli cette année 2016 encore, plus de 300 000 visiteurs malgré les conditions difficiles de l’état d’urgence.

Je tiens à évoquer une nouvelle fois la culture mais j’ai la ferme conviction que c’est, comme l’enseignement supérieur et la recherche, un des éléments complémentaires et indispensables de notre développement économique et intellectuel et c’est aussi un des marqueurs de notre territoire, de l’attractivité de notre métropole !

Mes chers collègues maires et élus de Metz Métropole, je tiens aussi ce soir à vous remercier pour le travail accompli en 2016 pour accompagner les mutations de notre territoire, et en assumer les conséquences, dans un contexte de crise qui frappe notre pays et le monde, mais aussi en ayant à faire face à la perte de 10.000 habitants à partir de 2008-2009 suite aux restructurations militaires. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur notre intelligence collective.

Et c’est avec détermination et réalisme que nous avons poursuivi l’édification de notre espace métropolitain en fondant nos politiques publiques sur la proximité des usagers, le respect des équilibres communaux et la gestion de projets emblématiques et porteurs d’avenir.

Je tiens ici à saluer le travail considérable effectué par nos équipes autour d’Hélène. Je tiens à remercier chacun des agents qui nous accompagnent dans ce travail d’ingénierie et de gestion du quotidien. J’y associe, bien entendu, nos satellites qui sont engagés à nos côtés.

undefined undefined

Mettons également un coup de projecteur sur le travail formidable accompli par les représentants du monde économique autour de la marque de territoire « Inspire Metz ».

Merci à toi, cher Fabrice GENTER, Monsieur le Président de la CCI de la Moselle, et aux 997 ambassadeurs de la marque de territoire,
Merci à vous, cher Hervé BAUDUIN, patron de CLAAS France pour votre contribution attentive et précieuse. L’un et l’autre par votre action et votre engagement à nos côtés, vous témoignez la confiance que vous portez en notre territoire et dans ses atouts.

Cette marque de territoire que nous avons lancée en 2016 nous permettra, bien entendu, d’anticiper et d’accompagner le lancement de notre futur Centre des Congrès Robert Schuman mais ce sera aussi l’outil qui nous permettra de stimuler notre développement, en nous organisant, pour rendre ce territoire toujours plus attractif avec ses zones de développement comme Actisud avec Waves ou le Plateau de Frescaty tout proche, la ZAC de l’Amphithéâtre avec Muse mais aussi l’ensemble des zones économiques qui seront désormais de notre compétence.

Nous avons pour ambition et pour obligation, la réussite, et nous ne continuerons à poursuivre cette dynamique vertueuse qu’en jouant collectif et je tiens à cet égard à remercier les collègues des autres intercos voisines qui jusqu’à Thionville ont bien voulu se joindre à Metz Métropole pour apporter une contribution commune au SRDEII de la Région Grand Est !

Il ne s’agit pas d’impérialisme de notre part mais bien de porter ensemble tout un bassin de vie et d’emploi, et de s’engager vers un avenir de prospérité en respectant les identités de chacun.

2016 aura été l’année de fondation pour les nouvelles régions. Tu peux compter, cher Philippe, sur mon enthousiasme pour porter avec toi et les collègues de notre équipe les ambitions de ce nouvel espace territorial au cœur de l’Europe, à travers l’ensemble des politiques qui sont de notre responsabilité, et tout particulièrement en ce qui me concerne pour promouvoir une politique transfrontalière et internationale ambitieuse et utile pour notre Région et ses habitants.

En 2017, année où nous célébrerons le 60ème anniversaire du Traité de Rome, nous devons être un « laboratoire de l’Europe » au quotidien.

2017, ce sera pour nous, mes chers collègues, une rampe de lancement qu’on pourrait appeler « vers la métropole ». Il s’agira de continuer notre mutation en travaillant sur nos compétences : économiques, touristiques, GEMAPI, logement, conteneurisation, voirie... Et surtout, je l’espère ardemment, nous irons vers plus d’efficacité encore du service public de proximité, tout en confortant notre place et notre rôle dans le Grand Est, en France et en Europe.

Et vous savez que vous pouvez compter sur ma détermination à maintenir les équilibres dans cette dynamique.

Cette métropole, mes chers amis, ce n’est pas seulement une opportunité que nous avons pu saisir au détour d’une loi sur le Grand Paris ! …
Mais cette métropole, c’est le grand pari « historique » que nous allons faire pour l’avenir de notre territoire commun !

Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont permis de nous engouffrer dans cette fenêtre législative ! Merci à toi Dominique pour cet engagement, j’allais dire inconditionnel, et aux Parlementaires qui nous ont soutenu dans cette affaire.

Cette métropole de Metz, que je souhaite dans la forme comme dans l’état d’esprit, à taille humaine, sera à côté de la métropole du Grand Nancy et pour notre sillon lorrain un élément de complémentarité et un pôle de coopération et de développement solide. Je souhaite également que nous ne soyons pas dans une compétition, une confrontation entre le rural et l’urbain mais dans une complémentarité bien pensée au service de nos territoires et de ses habitants.

Nous aurons, cher Philippe, au 1er janvier 2018, je l’espère, avec Metz, Nancy et Strasbourg, trois interlocuteurs majeurs pour le Grand Est mais aussi Monsieur le Préfet pour l’Etat.

Et le Grand Est compte aussi deux pôles métropolitains, l’un en Alsace avec Strasbourg, Colmar et Mulhouse et l’autre en Lorraine avec Thionville, Metz, Nancy et Epinal.

Et nous savons que nos amis champ-ardennais s’organisent également en réseau, eux qui entament l’année avec de nouvelles intercommunalités plus fortes et plus visibles.

Le couple intercommunalités/Région sera, pour le Grand Est, une grande force. Sa structuration urbaine et ses réseaux peuvent sans difficulté arriver à rivaliser avec les autres Régions, euro corridors et zones urbaines Européennes. Il sera nécessaire que l'Etat comprenne que de nouveaux actes de décentralisation seront nécessaires avec de véritables transferts budgétaires. C'est à ce prix que la France pourra espérer peser dans ce grand mouvement européen !

Et j'appelle, moi aussi cher André, de mes vœux cette République des Territoires, une Nation Française qui s'appuie sur la proximité de l'action publique !

Mes chers collègues, mesdames et messieurs,

Que pouvons-nous espérer de mieux pour 2017 si ce n’est de réussir tous ensemble les challenges de la métropole.

Que pouvons-nous espérer de mieux si ce n’est de rester constamment dans un esprit de dialogue tout en conservant notre singularité. Nous permettre de « souligner tout ce qui nous unit sans étouffer ce qui nous distingue » ! comme nous l’enseignait Robert SCHUMAN.

« Que chacun s’efforce dans le milieu où il se trouve de témoigner à d’autres une véritable humanité », disait un alsacien célèbre, Prix Nobel de la Paix Albert SCHWEITZER « C’est de cela que dépend l’avenir du Monde ».

Un monde plus humain, plus solidaire, plus pacifique, voici chers amis, ce que l’on peut souhaiter pour cette nouvelle année.

Et à vous toutes et tous, j’adresse mes vœux les plus chaleureux de bonheur partagé et de santé dans un territoire accueillant, bienveillant, audacieux !

Je vous remercie.

 

Retour à la liste

  • Publié le 10 jan. 2017