Langue active :FR

  • Imprimer

Solidarité et compétences

Catégorie(s) : Initiatives locales

Ce printemps la MJC et les centres sociaux de Borny et de Bellecroix ont développé une énergie impressionnante pour confectionner des masques destinés à tous les habitants des quartiers. Le projet a bénéficié des compétences techniques et managériales des étudiants d'Arts et Métiers Paris Tech, école d'ingénieurs implantée sur le Technopôle messin.

Vincent Villemin, directeur de la MJC de Borny, raconte la genèse de la vaste opération de fabrication de masques qui s'est tenue dès le mois de mars au vu de la situation sanitaire : « C'est Pascal Defives, médecin et président du Centre social Cassis, qui nous a sollicités pour l'aider à confectionner des masques en nombre suffisant pour les 15 000 habitants du quartier » explique-t-il. Une vingtaine de couturières sont mobilisées au départ de l'opération. : « Elles venaient au Centre du Petit Bois, on leur montrait comment réaliser les masques, puis elles repartaient avec le matériel et cousaient à domicile.  Elles y ont passé toutes leurs soirées »,  témoigne Vincent Villemin.

Le nombre de bénévoles monte très vite à soixante, l'opération prend les contours d'une véritable entreprise. L'association des étudiants d'Arts et Métiers contacte le Centre social et propose son savoir-faire managérial et technique afin d'optimiser la production. Émilien Schroeder, coordonnateur de l'initiative étudiante, précise : « Nous voulions mettre nos compétences au service de ces personnes, accompagner leur énergie par un soutien technique. »

Les élèves ingénieurs déploient 25 machines à coudre dans un local de 400 m² en plein centre du quartier. En parallèle au travail qui se poursuit à domicile, on s'active désormais sur trois sites (Borny, Bellecroix et le campus Arts et Métiers sur le Technopole messin).  Petites mains expertes ou non, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Les personnes qui ne savent pas coudre coupent et repassent les coupons de tissu ou conditionnent les produits finis. Le projet avance dans une complémentarité entre actifs et retraités, jeunes et moins jeunes de tous horizons, qu'apprécie Vincent Villemin : «  Tout s'est passé en bonne intelligence », affirme-t-il.

La distribution aux habitants s'effectue en concertation avec les bailleurs sociaux.

 

Crédit photo : Luc Bertau

Dernière mise à jour : 10/07/2020

Retour à la liste des résultats